NEUMANN MONTRE LES MUSCLES – GUITARE SECHE LE MAG

ACTUELLEMENT
DISPONIBLE

N°63

NEUMANN MONTRE LES MUSCLES

La firme allemande, bien connue pour ses micros légendaires, a dévoilé lors du dernier NAMM Show une interface qui a fait grand bruit, précisément parce qu’elle n’en fait presque pas. La MT 48 est une interface assez simple qui n’offre qu’un couple d’entrées préamplifiées. Là où tout le monde applaudit, c’est que les préamplis offrent près de 78 dB de gain (c’est énorme, si ça peut aider) et les convertisseurs annoncent 132 dB de dynamique, soit la différence entre le silence absolu et l’équivalent d’un Boeing 747 au décollage à bout portant. L’intérêt pour enregistrer notre instrument me direz-vous ? La possibilité d’utiliser des micros très peu sensibles comme des micros à ruban ou de vieux micros dynamiques qu’on pourra ensuite traiter comme il se doit avec égalisation et compression, sans entendre de souffle, même sur des réglages un peu poussés. Le boîtier est doté d’un écran tactile, offre un DSP pour le traitement avec des effets internes, permet de travailler avec un préampli numérique externe via des entrées ADAT et offre la même dynamique en conversion inverse, ce qui permet de bénéficier d’un son énorme en sortie, même en l’absence de sommateur analogique. Une petite révolution qui préfigure ce que seront nos appareils du quotidien dans quelques années.
Prix actuel de ladite révolution : près de 2000 €, soit mille euros le canal. Les pros ne réfléchiront pas, les amateurs, eux, attendront peut-être l’arrivée d’une interface 32 bits à virgule flottante meilleur marché.

www.neumann.com